Convention et matériel 9

Utiliser une pompe à insuline demande un certain matériel. Celui-ci m’est fourni grâce à une convention diabétique. Pour y accéder il y a plusieurs critères à remplir.

Contenu conséquent

Pour se soigner il me faut du matériel que je me procure à la convention, à l’ hopital où je suis conventionné.  Et de l’insuline évidemment. Ma diabétologue me prescrit l’insuline lors des visites trimestrielles. J’ai souvent 3 ou 4 ordonnances après la visite.

Convention et matériel

Pour le matériel assez conséquent je vais à la convention de l’hôpital, le lundi et ou le jeudi. Le lundi après midi et le jeudi matin. Si besoin je peux demander pour passer à un autre moment et le matériel sera préparé.

Ce moment toujours convivial est l’occasion de dire ce qui va ou pas et dans mon cas de plébisciter cette pompe sans qui je ne vivrais pas aussi bien ce que j’endure au quotidien.

Medtronic

Je parle de convention. Comment y avoir droit, être en ordre de mutuelle. Ensuite avoir avec le médecin traitant autorisé le dossier médical global. et évidemment être suivi par un(e) diabétologue avec une équipe pluridisciplinaire: infirmiers, diététicienne, pédicure. Avoir aussi un examens du fond d’œil qui renseigne sur le suivi efficace de la maladie et montre si il y a des lésions.

Examens cardiaque aussi. Dans mon cas après 50 ans je m’en sors bien. Je n’ai pas de répercussions négatives.

Tout ce suivi me permet d’avoir accès à du matériel que je trouve à la convention.

Alors de quoi ai je besoin?

Matériel fourni

Un lecteur pour les glycémies avec des tigettes en nombre suffisant. A condition que celui-ci  soit chargé, assez simple via prise usb.

Ensuite des lancettes pour l ‘auto-piqueur.

La pompe à insuline, dans mon cas Medtronic Minimed 670 g. L’insuline est de l Humalog de chez Lilly. La pompe utilise un type d ‘insuline et de la rapide en l’occurrence. J’ en utilise globalement 50 unités par jour pour couvrir 160 g de glucides.

Pour que la pompe fonctionne il faut des piles, des réservoirs et des cathéters. J’utilise les plus longs(1,20m) pour un confort au quotidien.

Ceci à un coût non négligeable.

Cout du matériel sans convention

Réservoir et tubulure

La pompe nécessite un réservoir que je remplis d’insuline avec un piston fourni. La tubulure reliée au réservoir part du dessus de la pompe jusqu’à l’endroit où j’ai placé le cathéter. Il y a différents formats de cathéter  et longueurs de tubulure. j’ai opté pour la plus longue vu ma taille et par facilité pour la mettre en poche.

Cathéter et inserteur

Le cathéter cet ensemble de technologie réduite qui envoie toutes les 5 minutes les glycémies interstitielles à la pompe via le transmetteur et cela par voie bluetooth.

Il doit idéalement être placé à une distance raisonnable du cathéter pour éviter les modifications de glycémie.

Matériel nécessaire fourni par la convention
Lot de différents éléments essentiels pour se soigner correctement.

En terme de nombre il faut en temps normal, un réservoir et un cathéter tous les 3 jours et un capteur tous les 7 jours. Sur un cycle de 21 jours cela fait donc  7 pour 3.

Pascal

Auteur/autrice : Pascal

Homme de 57 ans, Diabétique de type 1 depuis l'âge de 2 ans et demi. Père de 3 filles, grand père de dux petits fils. En couple. Passionné de jeu vidéo, recherche tout azimuth, libre penseur. Membre d'un comité d'éthique. Membre d'une Asbl Aidons Liege(sensibilisation aux dons d'organes),

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights