Pompe Medtronic mise à jour formation.

Réunion prévue avec d’autres diabétiques sous pompe pour une mise à jour des connaissances.

Sont présentes une infirmière de la convention et une diététicienne. Ainsi que une déléguée de chez Medtronic.

Nous avons droit à un sac rempli de matériel. Tigettes, cathéters, capteurs, réservoirs.

Cette information était bien nécessaire pour faire une mise au point et aller plus loin avec l’utilisation de cette pompe.

J’ai vu le prochain capteur(Simplera) qui est prévu pour 2024. Qui se place plus facilement que celui actuel. Et apparemment sans nécessité de placer des collants dessus.

Nous avons revus les paramètres encodés et avons été au niveau réglages schémas basaux pour modifier ce qui peut l’être. La formule repose sur le nombre d’unités utilisées sur les 14 jours auparavant.

Le temps passe et se profile à l’horizon un confort non négligeable. Le plus dur sans se faire mal est de profiter sans prendre de poids. Je me maintiens, malgré tout.

Ce nombre est banal en soi. Sauf qu'il est le reflet d'une attention de chaque instant. Libérateur et défi en même temps.

Cela pourra me permettre de profiter encore plus de la vie et de ces instants magiques .

Merci de m’avoir lu.

Pascal

Nouvel élan après le nouvel an

Ce titre peut paraitre désuet voir laconique or il ne l’est pas.

Pour quoi élan? Il y a mouvement et fluidité. Pour moi c’est ce que je ressens.

J’ai voulu à une époque juste partager mon vécu puis me suis dit et si j’allais encore plus loin. Plus haut.

Jusqu’à l’inaccessible étoile comme disait J Brel.

Vivre c’est cela aussi et mes croyances limitantes avaient leur place avant.

Croire par moment que c’était difficile alors que non.

Déclic

Le déclic, celui qu’il faut et qui me fait dire ou écrire que j’y suis.

Depuis ma décision de perdre du poids les jours ont suivis, les semaines et les mois. Et pour l’instant j’ai perdu plus de 15 kilos sans effort particulier.

Et vous savez quoi? Je me sens encore plus en forme, avec moins de formes 🙂

Une fois le changement commencé il y a une suite facile et fascinante.

Manger différemment et avec goût c’est juste easy. Et gai.

Activités

Multiplier les activités et comme par équation, le temps passé est différemment vécu. Plus de temps pour soi, plus de temps pour créer, innover, découvrir. Vivre.

Malaise ou balèze?

Plutôt balèze le changement, car c’est auto stimulant, tout va de paire. Et ce n’est pas pour me déplaire. Être en accord avec mes valeurs, répondre aimablement que oui j’ai choisi ce changement.

L’énigme sera la prise de sang qui à mon avis sera encore meilleure. Meilleure pour moi cela est évident. Car j’ai envie de vivre longtemps et en forme.

J’en ai parlé récemment à des étudiants comme patient expert et il m’était demandé si je publiais des recettes. Je leur ai dit pas encore. Cela dit les sites regorgent de recettes. moi c’est maximum de protéines et de légumes et un minimum de glucides. et tout cela sans être le moins du monde incommodé.

Sur un post une personne avait considéré que j’étais sédentaire, j’ai préféré en rire, si elle savait ce que je fais sur une journée:)

Alors ce post est juste pour me faire plaisir car c’est ma vie.

Et si j’ai des avis qui suivent tant mieux, mon but est de partager, susciter la curiosité, la réflexion.

Belle soirée.

Prochain post je parlerai enfin de la montre connectée, et oui je n’ai pas de promotions ni de pub, donc je fais des choix comme tout le monde d’ailleurs.

Merci la vie.

Merci de m’avoir lu.

Pascal

Transformation en toute simplicité

Sous ce titre en apparence simple se cache une démarche de longue haleine. Je vais vous décrire ma manière de procéder.

1 Determination

D’abord j’ai mûri ce projet et me suis lancé il y a quelques mois déjà. J’en étais arrivé à la réflexion suivante. Cette pompe Medtronic 780 G gère de manière adéquate mes erreurs de calcul, mes jeunes alternatifs, mes moments plus festifs. et avec cette facilité, j’ai pris du poids et de plus en plus. Je me suis dit je ne peux incriminer personne ni aucun matériel; c’est moi qui le veut bien.

2 Changement d’alimentation

Donc j’ai décidé de m’alimenter différemment. Je me suis basé sur des lectures, des podcasts, des instagrameuses, et aussi des essais personnels accumulés en plus de 57 ans de vie.

Je ne prétends pas savoir tout. Par contre je sais ce qui me convient, et mon ressenti s’affine de jour en jour. se sentir bien que demander de plus?

Je suis passé dans mon existence à manger en pesant ce que je mangeais. J’ai regardé les notices des aliments et leurs composants. J’ai associé le fait de manger à se procurer de l’énergie pour vivre. Manger trop et c’est le mal être assuré. se sentir lourd d’avoir emmagasiné ce que je n’utilise pas.

A l’inverse faire une diète m’a permis de me sentir léger et performant.

3 Le sport ce mal connu

Pratiquer du sport m’a été possible dès mon plus jeune âge. Pas que je sois devenu un champion mais plutôt une possibilité de de se dépasser personnellement. Aussi bien lors des sports collectifs que des sports individuels. Et j’ai découvert les arts martiaux assez jeune, ce qui m’a appris au delà du fait de me bouger que il y a moyen de se contrôler.

Au fur et à mesure des essais erreurs cela était toujours dans le même but: être dans la cible, même si à l’époque cela ne s’appelait pas ainsi.

Il faut savoir qu’à l’époque je n’avais pas de possibilité de savoir toutes les 5 minutes mon taux de glycémie. Par contre j’avais appris à reconnaître les signes en moi aussi bien d’hypoglycémie que d’hyperglycémie. Ce que je ressens encore à cette époque malgré un long parcours avec le diabète.

4 Etre soi et être bien.

Avec l’approche des arts martiaux, je me suis rendu compte que je pouvais affiner mes gestes et être en harmonie avec ce que je pratiquais. Juste être soi et ancré sur ma base.

La méditation a été aussi d’un abord facile et considérable. Respirer et être là dans l’instant. Le lien étant que ce qui est bien vécu est moins source de variation de glycémie.

Progressivement je me suis intéressé à ce qi nous relie à l’univers et à ce qui n’est pas visible. De l’infiniment petit à l’infiniment grand. se savoir composé de cellules qui s’organisent pour un équilibre est à mes yeux un miracle constamment renouvelé.

5 Vers l’infini et au delà

L’infini est palpable à un niveau humain. Quand j’ai réalisé que mon corps est limité par ce que je pensais, j’ai vite réalisé des prouesses malgré mon handicap non visible.

J’ai maintes fois dépassé ce que j’estimais être une limite. Marcher au delà de mes forces, être en hypoglycémie et continuer en cueillant des mures sur le chemin. Sentir en soi que le corps développe par instinct de survie un mode autonome pour atteindre le but. Ce qui me guidait et me guide encore c’est la foi. Pour ne pas se laisser aller à l’abandon.

J’ai sur ma vie connu heureusement peu de comas. ce qui m’a toujours impressionné ce sont les capacités du corps à reprendre progressivement. Car après un arrêt de ce type causé par trop ou trop peu de sucre dans le sang, il faut s’en remettre aussi bien pour le corps que pour l’esprit. Avec le temps cela n’est pas moins désagréable; c’est juste la manière de gérer qui est différente.

Avec l’accès à la pompe tout est plus prévisible dans la plupart des cas, d’où plus de facilité à vivre ces instants redoutés.

6 Etats eveillés

La pensée est vivace et peut l’être encore plus en cas d’hypoglycémie. sur la réserve en mode défense le corps se mobilise pour sa sécurité. J’ai eu par moment des rêves éveillés, des bizarreries de l’esprit.

Tout cela au final, a fait de moi celui qui écrit cela avec soucis e clarté. a l’heure actuelle, j’ai perdu 12 kilos sans être stressé ni anxieux. Mon Tig est supérieur à ce que j »ai connu.

Je me suis fixé le 100 pour cent. Ce qui pour moi rime avec découverte, plaisirs différents.

Le pourcentage est intéressant car il donne une idée de l'équilibrage au fur et à mesure du temps passé.
Le temps passé dans la cible.

J’ai fait référence dans un autre post à Glucose Revolution de Jessie Incauspe. dans ce livre elle teste chaque association de nourritures avec graphiques et glycémies à l’appui.

L’important n’est pas d’arriver mais de cheminer.

7 La technologie comme aide

La technologie a pour moi évoluer et évolue encore. très vite j’ai été attiré par l’électronique, la chimie et me suis dit qu’il y a matière à apprendre.

Apprendre est mon leitmotiv. de tout et partout. Et en faire mon essentiel. Savoir que à l’époque, mes résultats n’étaient pas des glycémies mais bien des glycosuries. Obtenus par réaction chimique par dégradation de l’urine en présence d’eau et d’un réactif. Il y avait un coté petit chimiste que j’aimais bien. La couleur qui apparaissait après quelques secondes, me renseignait sur la présence ou non de sucre dans les urines et donc dans le sang les heures auparavant. Si nécessaire je faisais un autre test avec un autre comprimé qui indiquait ou non la présence d’acétone dans les urines.

Il y avait un côté magique et impressionnant d’attendre le dérivé de couleur qui pouvait varier de bleu, à vert ou orange. Si cela était bleu j’étais content, vert un peu moins et orange j’étais déçu.

Après cela j’ai eu les premières tigettes à tremper dans l’urine , puis un lecteur de glycémie assez grand acheté par mes parents à l’époque. De mémoire il fallait plus de 10 secondes pour connaître le résultat. Ensuite grâce à la convention diabétique j’ai pu tester différents glucomètre.

Ma diabétologue me parlait d’une éventualité d’être sous pompe, je n’en voulais pas. J’ai regardé sur internet et vu qu’il y avait un Freestyle, que j’ai commandé. Mon regard sur la technologie s’est modifié. J’ai eu accès il y a plus de 5 ans à ma première pompe: la 640 G puis la 670 et enfin la 780.

En attendant la suite je me décide bientôt pour l’achat d’une Apple Watch pour avoir mes glycémies sur montre.

J’y reviendrai le moment venu.

Merci de m’avoir lu.

Pascal.

Verified by MonsterInsights