Alimentation :la base

Je ne vais pas parler de diététique il y a suffisamment d’endroits qui en parlent. Non , je vais vous parler de mes tripes.

Pas celles d’Agen:).

Ce que j’aime n’est pas forcément bon?

Du plus loin que je me souvienne manger n’a jamais été un problème pour moi, par contre je n’ai jamais été aussi enveloppé que maintenant.

Apprendre à s’aimer est la base de tout. une fois ce stade atteint, même si cela est révisable, il est plus simple de vivre avec cet intrus qui nous colle à la peau.

Je me rappelle je mange de tout sauf le sucre, pas de « chiques, bonbons, ».

Je me rappelle de « Melo cake ». Plaisir divin que je pouvais manger à l’occasion.

Alimentation, nécessité, plaisir.

J’ai appris avec le temps à manger différemment, pour mon bien.

A l’heure actuelle je déjeune ou pas, je mange moins, et plus de légumes, moins de féculents, viande et ou poisson. J’ai lu dernièrement un livre superbement écrit: Faites votre glucose révolution par Jessie Inchauspé.

Partir de l'absorption des aliments, leur digestion. Décrire le processus de transformation des aliments.
Simple, précis, de manière scientifique.

J’ai parlé d’embonpoint, je n’ai pas fais gaffe, je ne me prive pas puis le constat est là: surpoids. Un défi de plus, que je prends au sérieux, car ne pas savoir bouger comme je veux est impossible pour moi. Réduction alimentaire et sport.

Je fais en moyenne par jour 6 km de par mon travail, j’y ajoute certains jours sport en salle.

Je reviens sur ce livre, qui pour moi est une révolution: prendre le temps, assimiler doucement, dit et redit. Manger légumes, viande-poisson,féculents, dessert. J’ai testé et ca vitalise:).

Ce que j’aime c’est cuisiner, plaisir au quotidien avec ma compagne. Varier les plaisirs, les plats, les régions.

Si je déjeune je prends pain complet fromage, ou œufs.

La j’attends que mon capteur soit prêt, il m’a dit hier soir bye bye. Ca arrive des fois, il faut dire que je ne suis pas toujours tendre, je fonce et je m’accroche. J’ai su le remettre en place, le transmetteur n’avait pas bougé ce jour là, mais à force de bouger, ca se décolle. Bref, une fois que le capteur sera prêt( en moyenne deux heures une fois placé et une heure de charge), je serai reparti pour 7 jours de courbes plus régulières.

Etape essentielle pour la pompe, l’initialisation du capteur.

Voilà une tranche de vie; si questions, n’hésitez pas. Ah oui au passage je ne vends rien:)

Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :