Medtronic 780G, libération, privation? Non: plaisirs et lâcher prise.

Hier c’est à dire vers le 15 février je suis passé en phase 2. Qu’est ce? J’ ai changé de capteur et une fois l’ initialisation faite et le capteur opérationnel, je suis passé en mode Smartguard.

Smartguard une facilité

Que propose le mode Smartguard? Il pose un bouclier sur le devant de la pompe et empêche les hypos et les hypers en fonction des paramètres encodés. Une fois activé il indique toutes les 5 minutes les données du capteur. Si soucis la pompe l’indique. Le temps d’activation du capteur il n’ y a pas le capteur.

Historique de 14 jours

Pendant 14 jours la pompe a analysé en permanence les différents paramètres: tendance hypo, tendance hyper, les bolus, les glucides. Ainsi que les arrêts pompe. Elle fonctionne avec des algorithmes qui permettent à la pompe d’ apprendre à chaque instant ce qui se passe et elle propose des choix à suivre. Et elle continue pour chaque instant. C’est la boucle fermée.

Homogénéité

Pour fonctionner selon moi avec une pompe à insuline il y a des prérequis, à savoir: être confiant en la pompe.

Cela peut paraître bizarre, cependant si je prends l’image d’une voiture que vous allez conduire si vous n’êtes pas à l’aise ça va être plus compliqué. La différence de taille c’est que la pompe est essentielle.

La deuxième nécessité pour moi est de se connaître. Savoir identifier ses ressentis. Hypo, hyper, faim, ou juste tranquille. Évidemment la pompe m’indique l état chaque 5 minutes de mon taux de glycémie. Pouvoir se dire que la pompe me permet de lâcher prise vis à vis des données est un bienfait non négligeable.

La troisième et peut être à l’heure actuelle la moins aisée est de savoir les glucides contenus dans chaque aliments. Avez vous déjà essayé en voyant un plat de déterminer combien de glucides il y a? Cela fait partie de notre quotidien. Évidemment j’ai appris avec les années à savoir jauger un plat, une glace, une tarte, des frites. Et oui je mange de tout sans soucis.

Diabete et alimentation

La différence avec cette pompe est qu’elle réagit plus vite en cas de montée des glycémies. Elle propose des bolus de correction de manière automatique en mode Smartguard.

La dernière nécessité est d’avoir une routine d utilisation.

Au matin calibrer. A midi calibrer. Au souper calibrer et avant d’aller dormir. Avant chaque repas calculer les glucides et prévoir l’insuline 10 à 20 Minutes avant le repas. Envoyer les données une fois semaine via l’application Minimed Mobile vers le site Carelink.

Est -ce plus simple? oui!!

Est- ce plus autonome? Tout dépend de vous.

Êtes vous prêts à vous laisser guider par un élément électronique composé qui donne des informations précises. Qui analyse en temps réel ce qui se passe, (pas le temps qu’il fait). Et qui propose des choix cohérents pour se tenir dans un TIR.

TIR quid??

Aussi important que l’ Hba1c ( calcul de la moyenne des glycémies dans le corps sur trois mois, analysé via prise de sang spécifique). Le TIR est le temps passé dans la marge définie.

Système MiniMed™ 670G – questions fréquentes | Medtronic Diabete Belgique (medtronic-diabetes.be)

Pour un diabétique qui peut osciller de 0,10 mg/dl ou comas plus bas à selon les personnes au delà de 600 mg/dl, être dans une norme établie de 0,80 à 1,20 est un challenge au quotidien.

Et cette pompe et les précédentes permettent d’y accéder.

Dire que tout est simple serait erroné. Pour moi oui. Après autant d’années avec cette maladie c’est simple. S’imaginer un Dt1 qui débute c’est possible et salvateur. Ne pas oublier d’accepter. Résilience.

Après plus de 5 mois avec cette pompe que dire? Continuité et changement.

Continuité car lâcher prise:)

Changement car elle anticipe les hypos et hypers:)

Faire du sport est plus simple, genre une demi heure avant je la mets en objectif temporaire. C’est à dire qu’elle va laisser les glycémies monter jusqu’à 150 mg/dl. Et sur plusieurs séances de salle pendant 1h30 j’ai eu une fois une hypo gérable. Le tout est de basculer une demi heure avant et genre une demi heure après.

Suivi sur smartphone

Il y a possibilité via bluetooth de visualiser les courbes données et de transmettre les données à Medtronic via Carelink et au suivi de la convention. Les informations concernant la pompe, le réservoir, le capteur, les alertes. Plus pratique si pas de possibilité de consulter sa pompe. En voiture, travail ou pour ceux qui veulent rester discret, ce qui n’est pas mon cas:)

Pas de possibilité d interagir avec la pompe genre bolus, et tant mieux si le smartphone n’est pas bloqué et qu’il y a appui sur touche, bonjour les soucis.

Nouveautés annoncées

Ce que j’attends qui a été annoncé : un capteur le sensor 4 qui ne se calibre plus excepté :

En ce qui concerne la calibration, elle sera nécessaire uniquement lors du passage en mode automatique/ A l’initiation ou après une sortie du mode automatique/SmartGuard.

Et le changement du réservoir qui est prévu pour 7 jours au lieu de 3. J’y reviendrai évidemment.

Question? Réaction? Juste là pour y répondre en toute simplicité. Nous sommes forts:)

Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *