Intuition et diabète de type 1

Historique Alarmes scaled
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Intuition, terme utilisé et compris?

« Intuition, mode de connaissance, de pensée, de jugement perçu comme immédiat. »

Le rapport avec le diabète?

Pour moi, il y a plusieurs aspects qui sont en référence. Apprendre au fur et à mesure, se connaître. Savoir que ce qui a été présenté comme un ennemi est juste un élément à cerner.

Je parle du sucre qui avec les années est devenu en terme utilisé: saccharose, fructose, dextrose, et d’autres.

Savoir qu’il y a deux types de sucres: les lents et les rapides, que je développerai dans un prochain article.

Ne vous est-il jamais arrivé de vous sentir vide, à cran, en perte d’idées vers 10h?

OUI

C’est la fringale ou la baisse de glycémie brusque que votre corps signale comme il peut. Déjeuner avec une tranche de pain blanche et du chocolat, amène beaucoup de sucres non complexes en peu de temps puis après le corps réclame.

Glycémies

Donc, quand je parle d’intuition, c’est notamment savoir choisir dans l’instant en fonction de ce que je ressens si je mange un morceau de tarte ou de chocolat. Et comme j’ai été formé à l’insulinothérapie fonctionnelle, je sais calculer les glucides que j’ingère et donc prévoir l’insuline qu’il me faut.

Glycémies

J’ai appris avec les années(plus de 50 ans), à discerner les signes de mon corps, en plus des  émotions liées, le souffle plus ou moins court. Les pulsations du cœur, l’esprit vif et rapide.

Autant de signes qui me renseignent sur mon état actuel.

La pompe que je porte me conforte dans ce que je vis. Et cela toutes les 5 minutes. Avec historique, graphique, moyenne, périodes, soucis pour moi alertes pour elle, indications de sa part, réactions de la mienne.

Ceci pour vous parler de cet épisode vécu dernièrement: l’hyperglycémie.

Pas 180 mg/dl non. Bien plus, et plus longtemps que une heure.

Une nuit terrible et en même temps c’est un peu notre lot quotidien ce genre d’épisode. A savoir que rien n’est acquis.

Bref.

Cette nuit là, la pompe m’a indiqué que j’étais au delà de 300 mg/dl. Et même de 400 mg/dl.

Nombre d'informations qu'il faut gérer.
Alarmes envoyées par la pompe.
Visualiser en un instant les évènements.
Informations et actions entreprises pour gérer le diabète.
Alarmes

J’ai eu plusieurs alarmes évidemment :Alerte hyper, glycémie requise, débit bloqué. Et plusieurs actions de ma part: descendre pour ne pas éveiller ma compagne, changer le cathéter, vérifier les glycémies. Boire de l’eau. Vérifier la glycémie, tenter de s’endormir, revérifier.

Au final je me suis endormi et j’ai dormi une heure 30.

Ceci n’est pas une plainte, plutôt un compte rendu de l’efficacité de cette machine et quand je parle d’intuition, j’ai enchainé une suite d’actes pour me sortir de cette situation désastreuse.

Cette période n’aura pas heureusement de conséquences à long terme elle n’a duré que quelques heures, et elle m’a appris que la pompe est efficace de jour comme de nuit.

Pascal.

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *