Procrastination

Procrastination le thème est lancé. Quel est le rapport avec le diabète me direz vous? Il n’y en a pas ou il y en a trop. Si je vois les moments passes d hébétudes où je ne fais rien d intéressant à part prendre du temps pour soi je me dis est ce que je procrastine?

Si je fais cela régulièrement et aux mêmes moments je me dis que je procrastine et le lien est que si je ne me sens pas bien avec des glycémies ou basses ou hautes cela ne m’aide pas à bouger et à réaliser des actes.

D ou l’intérêt au delà de la santé de bien être équilibré. De l’équilibre vient la suite, alors comment est ce que je fais? Je me focalise sur ce que je mange puisque là pour l’instant je ne bouge pas beaucoup suite à mon opération pour enlever les broches au coude droit. Donc selon la loi de la vexation je mange peu je bouge peu je ne prends pas de poids.

Vous êtes vous déjà demandé en une journée combien de possibilités vous avez de changer les événements? Pas les grands, non juste ce qui au jour le jour vous enquiquine vous empêche d avancer. Moi cela fait longtemps et ce passage obligé à ne pas faire ce que je veux comme je veux, m’ a renforcé dans l’idée subtile de ne plus perdre de temps. Le temps qui m’est donné chaque matin et qui s égrène jusqu’à l’instant où il n’y aura plus de souffle en moi.

Est ce que cela fait peur? Non cela me dynamise et me fais prendre conscience que j’aime vivre de différentes manières. Et dans ces manières je préfère la musique au bruit, la tendresse au courbatures. Le léger et raffiné plutôt que le gras et le pré conditionné.

Ne pas procrastiner, peut être un to do list au matin. Cela peu être aussi un inspir et une vision. Le but pour moi est d’harmoniser le tout en moi et de le ressentir à l’égal d’une courbe parfaite que je peux visualiser à chaque instant.

Courbe de glycémies proches de la perfection

Ma vie est inspirée à chaque instant par ces changements de glycémie qui au-delà de la crainte me permettent de me sentir vivant et vrai.

Si cela vous inspire dites le moi. Belle journée à vous nous sommes forts.

Pascal

Opération et pompe à insuline

Subir ou vivre une opération se prépare. Dans mon cas ici c’était pour enlever le matériel qui maintenait les os du coude après ma chute et comme je ressentais des douleurs non négligeables , il a été convenu avec le chirurgien que l’opération était utile et pourrait résoudre ce problème de douleurs.

Matériel qui était présent en moi.

Entrevue avec l anesthésiste qui me dit que je pourrai me faire opérer en anesthésie locale ce qui pour moi est plus confortable à gérer. J explique que je suis DT1 avec pompe Medtronic 670 g et que je sais gérer le temps de l opération les glycémies. En effet en passant en mode objectif temporaire je prévois avec la pompe un temps défini pendant lequel mes glycémies vont être maintenues à 150 mg/dl. Ce qui en cas d une opération est confortable car il n’y a pas de risque d hypoglycémie. Et l’intérêt pour moi est de ne pas devoir la débrancher et laisser donc au bloc mes glycémies gérées de manière différente par le personnel. Je suis autonome et je tiens à le rester.

Mode objectif temporaire pour le sport ou cette situation ci.

Le jour de l’opération à jeun comme demandé en me disant que c’est par sécurité au cas où j’arrive à l’hôpital et je suis là pour 11h. J’apprends que je suis prévu pour 14h20. Je demande si je peux aller faire un tour. Je dois rester au cas où. Je suis avec ma chérie qui m’a accompagné. Je suis en chambre double et donc je vis la cohabitation avec l’ autre personne opérée. J’ attends et m’ occupe comme je peux .

Je lis, je vérifie ma glycémie qui est bonne en deçà du gramme. Je me resucre à un moment et le moment attendu arrive, alors que je dormais. Je suis amené au bloc, j’attends sur un lit je regarde et je réponds aux questions. Enfin j’y suis. Je suis prêt, je dis donc que je suis à jeun puisque cela m’est demandé et que j ai pris du sucre.

Je dis donc à l anesthésiste que j’ai une pompe et je demande donc si c’est bien une opération en local. Discussion pour me faire comprendre que ce n’est pas très facile vu que je serai sur le ventre le bras en arrière.

J’ai demandé pour sortir assez rapidement en respectant évidement les consignes à savoir : avoir marché dans le couloir avoir bu et avoir été à la toilette.

Bref je ne discute pas. Le cas échéant, je demande néanmoins le temps prévu que je puisse gérer avec la pompe. Je la programme sur 3 heures de délai pour être sûr. Le masque sur la bouche je réponds aux questions et me voilà parti. Au réveil je demande rapidement pour remonter et une fois en chambre je bouge assez rapidement pour m habiller.

Je m’ arrange pour sortir au plus vite tant je veux rentrer. Mes glycémies sont correctes et la douleur supportable.

Ma compagne a conduit pour le retour et le reste de la convalescence a consisté à ne pas forcer, de rester calme ce qui pour moi a été une difficulté. Changement du pansement tous les deux jours pas de soucis. Glycémies un peu en hausse pendant les deux jours qui ont suivi. Douleur relativement faible mais présente et picotements à la main droite.

Hier visite avec la chirurgienne qui au vu de la cicatrisation dit que cela s est bien déroulé. J’ai juste gardé une vis trop bien implantée dans le coude. Si les picotements persistent je lui dis à la prochaine visite. Mon périple suite à mon accident de travail touche à sa fin. Ah oui en parlant avec l infirmière qui enlevait les fils et qui me demandait ce que j’avais, j’ai encore eu l occasion de parler de la pompe.

La gestion du diabète en situation diverse ne m’as pas été trop difficile. Là je vais regarder sur CareLink le programme en ligne, les résultats et les envoyer à ma diabétologue. Et par la même occasion regarder ma moyen ne sur un mois. Ainsi que tous les résultats, l Ha1bc, le Time in range. Ceci fera l’objet d’un autre post.

Accès aux données de la pompe

Voici un moment particulier, un de plus que j’ai vécu avec le diabète et la pompe Medtronic 670 g qui m aide et me permet de vivre tout ce que je veux et tout ce que je dois avec une sérénité exceptionnelle. Belle journée à vous. A bientôt si le cœur vous en dit, pour d’autres situations partagées.

Pascal

Po