Nouveau défi le 9 janvier 2020

.

J’aime les défis. Ce qui me pousse au-delà de ma zone de confort. Se sentir soi et être accepté tel quel. Préambule à une invitation de Medtronic France pour me rendre à Marseille afin de partager mon expérience avec la pompe Medtronic 670 g.

Dire que je suis excité à cette idée est un euphémisme. Je suis tout simplement survolté. Les idées fusent et se coordonnent. Comment expliquer à des connaisseurs que cette pompe remplit non seulement toutes mes attentes, comment dire que je suis un autre homme depuis cette pompe.

Moi qui aime les récits fantastiques je compare cette pompe au Graal. Une révélation au jour le jour, une simplicité au delà de tout. Simple ne veut pas dire simplissime ni limitatif.

Il y a tant de paramètres prévus que le livre qui l accompagne décrit chaque situation avec rigueur et ponctualité.

Vous allez me dire que j encense cette pompe. Vous êtes vous déjà demandé ce qui peut traverser l esprit d un diabétique qui doit en tout temps et partout être à même de gérer l ingérable: à savoir stress repas maladie autre imprévu repas sans savoir ce qu’il contient. Effort physique plus long que prévu. Et le reste que la vie nous donne comme imprévu qui il faut gérer.

J ai géré cela avant la pompe et je m’en sortais bien, plutôt bien même. Et là depuis que je vis avec cette pompe j ai vraiment pu lever le pied lâcher prise et Vivre. Non pas que je ne me pose plus de questions mais j’ai les réponses assez vite.

Imaginer un livre secret qui retient tout ce que vous lui dites, sur vos écarts de repas, les collations, le rythme de sommeil éveil.

Les exercices que vous faites ou pas, le temps pour la douche, la piscine. Un moment intime. Tout peut être vécu avec un gentil assistant qui pose des questions et donne des indications sur la marche à suivre.

L écran indique le temps restant pour la pile de la pompe, le réservoir d insuline, le son ou non qui est mis, la bonne réception du signal du transmetteur et le délai avant la prochaine calibration.

La calibration est prévue deux fois minimum pour s assurer que le transmetteur est bien au bon niveau. Cela se fait avec l’aide de la tigette et du lecteur de glycémie. Une fois le taux affiché il y a transfert via Bluetooth entre le lecteur et la pompe. Cette dernière demande si il faut calibrer avec cette valeur; ce qui permet le cas échéant de refaire un test si il y a un doute sur la valeur( si les doigts ne sont pas propres).

Un résumé de la situation en un clin d’œil
Déjà beaucoup d informations sur cet écran
Il y a encore de nombreux points à développer vu la richesse de cet objet.

Si vous voulez en savoir plus je peux répondre à vos questions.

Pascal

Opération du coude

Voila j’y suis . Des 9h du matin. Apprendre que je serai opéré a 16 heures. Descendre prendre l’air .Chercher un chargeur car oublié a la maison. Redescendre par la suite. Passer le temps.

Informations suffisantes

Savoir ce qu’il faut. Lire le mode d emploi de la pompe pour l arrêter avant de descendre au bloc. Dommage que je ne peux l’avoir avec je l’aurais mise en mode objectif temporaire. La je suis sur que la glycémie est correcte j’espère qu’il en sera de même par la.suite .

Être opérationnel et passer la.main
Réguler la glycémie pour l opération, ne pas être en hypo ni en hyper.

Douleurs

Il y a douleurs et douleurs. La c’est permanent donc je n’y fais plus attention. Pas trop de répercussion pour les glycémies. Je pense que c’est une question d’attitude, d état d’esprit .

Suis je zen? Oui. Sans me forcer. J’attends et ça je sais faire .

Je ne suis pas seul. Ma douce est la.

En tenue de futur opéré. Anamnèse remplie .

J’ai un xanax a prendre a 14 h. Bof.

En fait j’ai déjeuner sans Bolus. J’ai rectifié par la.suite. Je suis a jeun depuis 8h30.

13h42. Le temps passe. Et savoir que après je serai libre de bouger mon bras même avec douleurs. Et boire manger. Cela dit c est supportable. La faim. Grand concept qui des fois m’ est étranger. Vers 15 h 10 un infirmier vient me chercher avec un appareillage pour conduire le lit. Direction salle d’opération. J’avais débrancher la pompe mise en arrêt temporaire ou stop auto qui consiste a arrêter le débit d insuline et j’avais prévu 4 heures d’arrêt. En déconnectant le capteur il n’y avait pas de risque d’ alarme intempestive. Glycémie a 70 avant d’aller au bloc. Après opération éveil remontée. Reconnexion de la pompe et du capteur .Ok ça repart. Belle aventure sans stress.

Bien entendu j’ai été bien considéré. De la considération. Merci a l’équipe.

Voilà j’ai un bras en attelle en attente pendant une semaine avec un pico qui gère la plaie par pression négative. Cela dure une semaine et évite les infections.

L'art de gérer la maladie d'une autre manière
Pico et pompe: deux boîtiers pour gérer le diabète et la plaie.

RV dans une semaine avec le chirurgien pour changement de plâtre. Vraiment heureux du déroulement .

Le temps a passé. Vu la douleur persistante malgré la consolidation, il a été décidé dernièrement avec le chirurgien de bouger les broches.

Cela se fera en février. Il est prévu une opération locale cette fois. Et après cela j’espère en être quitte.

Cela aura pris un an et deux mois et 59 séances de Kine. Je m’en sors bien au vu de la fracture.

Pascal